Invité Burkin: Selon Bernard Bougma, c’est surtout la mauvaise gestion de l'attaque d'Inata qui met les militaires en colère

Selon l’analyste Bernard Bougma, la situation actuelle au Burkina Faso est la conséquence directe de l’attaque d’Inata le 14 novembre 2021. Une soixantaine de personnes avaient été tuées dont plus de 50 gendarmes et militaires.

Le président Roch Marc Kaboré avait promis de sévir mais à part quelques limogeages, beaucoup sont restés sur leur fin au sein de l’armée.

Selon Bernard Bougma, c’est surtout la mauvaise gestion de cette affaire qui met les militaires en colère.

Commentaires

Comment Form is loading comments...