Burkina: L'heure du bilan après les heurts du samedi

Google Photo

Les contestataires du régime de Roch Marc Christian Kaboré, après la marche du samedi dernier, ont dénoncé la répression qu’ils ont essuyée lors de celle-ci.  Le Mouvement Sauvons le Burkina initiateur de la marche se lave les mains de tous les dérapages qu’il y a eu dans la ville capitale. Il pointe du doigt l’intervention de la police qui a déclenché les casses à Ouagadougou.

Le maire de la ville a également fait le bilan, regrettant le saccage du bâtiment de l’état civil de la mairie centrale de Ouagadougou.

Google photo

Commentaires

Comment Form is loading comments...