Burkina: La contestation continue, malgré la carte de l’apaisement jouée par Kaboré

Google Photo

La pression continue de monter au Burkina. Malgré le discours du président Roch Marc Chritian Kaboré, la marche annoncée pour demain samedi aura lieu. Les initiateurs de ce mouvement de protestation estimant que l’heure n’est pas la prise de décision mais uniquement à l’action. Ils jugent inopportuns les propos du président qui se voulait rassurant.

Les appels à démission de Kaboré ont fusé de toute part pendant la semaine. Mais certaines organisations de la société civile telle que le Balai Citoyen comprennent la posture du président. 

Réélu en décembre 2020, Roch Marc Chritian Kaboré fait objet d’une contestation par du même degré que celles qui avaient parti son prédécesseur. Sauf que le terrorisme au Burkina a pris de l’ampleur. Une situation qui porte un véritable coup à la quiétude dans tout le pays. On y enregistre plusieurs attaques mortelles faisant des dizaines de victimes chaque semaine. 

Google photo

Commentaires

Comment Form is loading comments...