Burkina: Kongossi, ville épargnée des attaques terroristes mais refuge des déplacés internes

Google Photo

Kongossi n'est pas épargne par l’insécurité ambiante au Burkina depuis le premier attentat terroriste de 2015. La ville, si elle ne connaît pas des attaques terroristes, est un refuge des déplacés internes.  Le pays de Kaboré a basculé du jour au lendemain en une crise sécuritaire que le président peine à résoudre.

L’impact des attaques terroristes dans cette partie du centre-nord du Burkina n’est pas pour rendre la vie plus facile aux femmes. Elles sont celles qui souffrent le plus. Et celles de Kongoussi encore plus, car elles se retrouvent sans maison et doivent s’occuper de leurs enfants. 

Google photo

Commentaires

Comment Form is loading comments...