Présidentielle au Burkina Faso : L’opposition jette un discrédit sur la Commission électorale

L’opposition politique au Burkina Faso remet en cause la crédibilité de la présidentielle du 22 novembre donnant le président sortant Roch Marc Kaboré vainqueur dès le premier tour selon les premiers chiffres communiqués par la CENI à Ouagadougou. Elle dénonce des irrégularités qui, selon elle, remettent en cause la sincérité du scrutin.

Les principaux challengers du président candidat Roch Kaboré ont déjà multiplié les déclarations ce 22 novembre après quelques heures de vote dans le pays. Le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré a dénoncé des fraudes orchestrées par les autorités en place pour favoriser la victoire du président Kaboré pour un second mandat. 

Lundi, alors que la CENI a entamé la proclamation partielle des résultats du scrutin présidentiel, les partis d’opposition signataires de l’accord du 18 août 2020 ont annoncé devant la presse que la présidentielle est entachée d’irrégularités. Des cas de fraude qui remettent en cause la sincérité du vote et décrédibilisent la CENI qui, selon les premières tendances, donnait Roch Kaboré vainqueur devant Zéphirin Diabré de l’Union pour le progrès et le changement et Eddie Komboigo du CDP. Leur porte-parole, Tahirou Barry, évoquent 11 faits constatés sur le terrain pour justifier leur position. D’abord, le candidat du Mouvement pour le changement et la renaissance parle d’une modification de la carte électorale et des bureaux de vote à la dernière minute, l’ouverture tardive et la non-ouverture de plusieurs dizaines de bureaux dans le pays. Le transport non sécurisé des urnes par motos est aussi une preuve pour les opposants de Roch Kaboré qui refusent de reconnaitre la victoire du président sortant pour son deuxième mandat constitutionnel. En début de matinée ce lundi, la CENI avait suspendu la compilation des résultats face au boycott des activités par les commissaires de l’opposition qui agissaient sur ordre de leur leader. Les premières tendances du scrutin donnent le président Kaboré vainqueur. Dans12 communes sur les 365, le candidat du MPP vient largement en tête des suffrages exprimés. 


Commentaires

Comment Form is loading comments...