Présidentielle en Guinée : Cellou Dalein Diallo veut en découdre avec Alpha Condé

Quelque 5 millions quatre cent mille électeurs sont attendus dans les bureaux de vote ce dimanche 18 octobre pour départager les douze candidats en lice dans la course présidentielle. Le scrutin s’annonce plutôt serré entre Alpha Condé le président guinéen déterminé à briguer un 3e mandat et Cellou Dalein Diallo revenu gonfler à bloc de sa campagne électorale dans la plupart des régions du pays. 

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo se sont déjà affrontés lors de la présidentielle de 2010 et celle de 2015. Deux scrutins remportés par le président Alpha Condé qui à l’occasion du changement de la constitution en mars dernier veut briguer son 3e mandat. 

L’opposition et la société civile ont choisi de faire bloc à cette candidature en multipliant les protestations à Conakry et dans d’autres régions du pays.

Des manifestations parfois réprimées qui ont fait plusieurs morts selon les organisations de défense des droits humains. 

Depuis le début du processus électoral, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé se sont attaqués sur tous les fronts en s’accusant mutuellement d’avoir conduire la Guinée dans le gouffre.

L’opposant guinéen a multiplié les meetings et engagé une tournée dans la plupart des régions du pays. Certaines des tournées de Cellou Dalein Diallo ont viré à des affrontements ou ont été avortés comme par exemple à Kankan, le fiel d’Alpha Condé, ou le cortège de l’UFDG avait été refoulé en pleine campagne électorale. Le message de Cellou Dalein Diallo durant toute cette période électorale est que le président Alpha Condé doit enfin rendre le tablier cette année après deux mandats successifs à la tête du pays. Dans le même temps, Alpha Condé ne veut rien lâcher et promet de remporter le scrutin de cette année dès le premier tour. 

Leur portrait croisé avec Essouly Diedhou  



Commentaires

Comment Form is loading comments...