Mali: IBK péché sur dossier sécuritaire

Le Mali salue la mémoire d’Ibrahim Boubacar Kéita (IBK). Pourtant, il n’y a pas 2 ans qu’il a été chassé du pouvoir. Celui qui en 2013, a été porté en triomphe à la tête du Mali, sera 7 ans après renvoyé du pouvoir par les militaires après des semaines de manifestations des populations contre sa gestion. 

Ibrahim Boubacar Keita, porteur d’espoir à son arrivée au pouvoir en 2013, va quitter sur un bilan mitigé le palais de Koulouba. Il était très attendu notamment sur le dossier de la crise sécuritaire, la lutte contre la corruption toujours d’actualité au Mali, des maux qui seraient d’ailleurs à la base de sa chute en le 18 août 2020.

Commentaires

Comment Form is loading comments...