Guinée: Les opposants en prison en grève de faim

Google Photo

Les responsables du parti politique l'UFDG (l’Union des forces démocratiques de Guinée) ont entamé une grève de la faim depuis le lundi 5 juillet 2021 pour réclamer leur jugement. En détention provisoire depuis plus de 9 mois, à la maison centrale de Coronthie, ces prisonniers ont fait parvenir une lettre au régisseur pour le prendre pour le président de la République pour le seul responsable des possibles déconvenues qui pourraient résulter de leur situation carcérale. Dans cette correspondance, on peut lire les propos d’Amadou Diouldé Diallo : « Je vous informe que ce qui m’arrivera, le seul responsable serait M. Alpha Condé. Je préfère mourir que d’être injustement et illégalement détenu ». 

Plusieurs responsables de lUfdg sont emprisonnés depuis le lendemain des élections présidentielles du 18 octobre 2020. Le Président Alpha Condé a dû faire face à une contestation de son principal opposant Celou Dalein Diallo, candidat de l’UFDG après son passage en force lors des élections. L’instruction de leur dossier est terminée depuis un mois mais le procès tarde à venir. Même le président de l’Assemblée Nationale appelle à revoir la durée de détention des opposants en prison. La société civile quant à elle demande au président Condé d’accorder une grâce présidentielle aux détenus.

Google photo

Commentaires

Comment Form is loading comments...