Présidentielle au Niger : Mohamed Bazoum a le vent en poupe pour le second tour

Au Niger, les jeux d’alliances en vue du second tour de la présidentielle se poursuivent avec Seyni Oumarou et Albadé Abouba qui appellent à voter pour Mohamed Bazoum, le candidat de la coalition au pouvoir arrivé en tête du scrutin le 27 décembre dernier. Un soutien non négligeable pour le dauphin du président Issoufou en fin de mandats constitutionnels.  

Le report des voix des 3e et 4e du premier tour, met en grande difficulté Mahamane Ousmane de l’opposition pour ce scrutin prévu le 21 février prochain entre Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane, commentent plusieurs observateurs politiques au   Niger.

La Cour constitutionnelle a validé fin janvier les résultats de la CENI en rejetant les recours déposés par les candidats de l’opposition. Aucun candidat n’a eu la majorité absolue des suffrages au premier tour, a expliqué le président de la Cour constitutionnelle au Niger Bouba Mahamane. 

Le dauphin du président Issoufou est sorti premier avec 39,33% contre 16,99% pour l’ex-président nigérien Mahamane Ousmane qui connaissent depuis ce mercredi leur soutien respectif pour la suite de la compétition. 

Des partis d’opposition rassemblés au sein de la coalition Cap 20-21 ont appelé les candidats recalés lors du 1er tour du 27 décembre dernier à se ranger derrière Mahamane Ousmane pour le second tour de la présidentielle. Mais l’ex-président nigérien perd des soutiens de taille avec notamment Seyni Oumarou et Albadé Abouba qui ont apporté le soutien de leur parti à Mohamed Bazoum. Un coup d’avance pour le candidat du PNDS Tarayya selon l’analyste politique nigérien Amadou Hassane Boubacar. Mais l’ex-président nigérien bénéficie de l’appui de Hama Amadou qui n’avait pas pu prendre part au scrutin pour avoir été condamné dans une affaire de trafic de bébés.

Commentaires

Comment Form is loading comments...