Burkina Faso : Human Rights Watch demande une enquête crédible sur la mort des détenus de Tanwalbougou

  • 21/05/2020 (Copyright Les Echos)

    img

    Human Rights Watch a appelé ce mercredi les autorités du Burkina Faso à mener « une enquête crédible et indépendante » sur la mort des douze détenus retrouvés dans une gendarmerie dans la région de l’Est le 11 mai dernier.

    « Des suspects se retrouvant morts des heures après avoir été placés en garde à vue au cours d’opérations de lutte contre le terrorisme sont une forte indication d’un acte criminel », soutient Corine Dufka la directrice du Sahel à Human Rights Watch.
    L’organisation demande une enquête indépendante sur les allégations du collectif contre l’impunité et la stigmatisation qui a dénoncé lundi dernier des exécutions extrajudiciaires.
    Le procureur de Fada N’Gourma dans la région de l’Est a annoncé l’ouverture d’une enquête mais Human Rights Watch demande que cette enquête soit transférée à Ouagadougou en vue de garantir une impartialité ainsi que la sécurité des témoins. L’ONG demande aussi autorités du Burkina Faso de mettre en congé administratif le commandant du poste de gendarme de Tanwalbougou où l’incident s’était produit.
    Rudolph Karl

    Mots clés :Burkina Faso Human Rights Watch Enquête crédible Détenus morts Ouagadougou Présumés terroristes Fada N\'gourma Ouagadougou