Présidentielle en Guinée : Le fichier électoral divise la classe politique

  • 15/09/2020 (Copyright Guinéeactuelle.com)

    img

    L’opposition guinéenne a émis des doutes sur la crédibilité du fichier électoral proposé ce lundi 14 septembre 2020 en vue de la présidentielle de 2020. Les quelque 5 millions d’électeurs convoqués aux urnes le 18 octobre prochain ne convainquent pas des partis engagés dans le scrutin, dont l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

    Le principal parti de l’opposition en Guinée se dit inquiet des fortes disparités régionales dans le fichier électoral que la commission électoral propose pour la présidentielle du 18 octobre prochain. Selon les statistiques finales du fichier électoral présentées par la CENI en conférence de presse ce lundi, 5,4 millions de Guinéens seront appelés aux urnes pour le 18 octobre prochain 2020. Aussitôt présenté, ce fichier électoral crédible selon la CENI crée une polémique au sein de la classe politique guinéenne. L’UFDG s’étonne de voir que la région de Kankan, fief historique d’Alpha Condé compte 22 pour cent des électeurs alors que Labé, le bastion de Cellou Dalein Diallo, ne représente que 8 pour cent de l’électorat. A Mandiana, explique Aliou Condé de l’UFDG, le nombre d’électeurs est passé en 10 ans de 84.000 à 200.000. Il faut qu’on nous dise d’où viennent ces électeurs, déclare le secrétaire général de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Mais il s’agit de réalités démographiques réagit Mamady 3 Kaba, le porte-parole de la CENI en Guinée. Cette pomme de discorde autour de laquelle s’affronte les leaders politiques guinéens donnent un nouveau développement à la présidentielle du 18 octobre qui crée d’ores et déjà des dissensions au sein de l’opposition guinéenne.
    Rudolph Karl

    Mots clés :Guinée Conakry CENI Fichier électoral FNDC opposition Alpha Condé Elections 2020