Mali : Près de 100 jours de captivité pour Soumaïla Cissé, ses proches n’en peuvent plus

  • 29/06/2020 (Copyright TV5MMONDE info)

    img

    L’Union pour la République et la Démocratie a réuni la presse au Mali ce lundi 29 juin 2020 pour exprimer son indignation sur l’enlèvement de Soumaïla Cissé le 25 mars dernier.

    Les partisans et sympathisants de l’Union pour la République et la Démocratie, le parti de Soumaïla Cissé, ont haussé le ton ce lundi matin à Bamako pour réclamer la libération de leur leader enlevé près de Tombouctou il y a exactement 97 jours.
    Le chef de file de l’opposition était en campagne pour les législatives de mars 2020 dans son fief quand il a été enlevé par des individus non encore identifiés.
    Les proches de Soumaïla Cissé enlevés eux aussi alors qu’ils étaient tous à Niafounké dans le nord-ouest près de Tombouctou ont tous été libérés. Selon des témoignages, le principal challenger d’Ibrahim Boubacar Kéita lors de la dernière présidentielle se trouve dans de bonnes conditions.
    Le 16 juin dernier après plusieurs annonces sur les conditions de détention du président de l’URD, le chef de l’Etat malien a précisé que les négociations sont en cours pour obtenir sa libération bientôt.
    Le parti de Cissé veut savoir à quel jour correspond le « bientôt » dont parle le président Ibrahim Boubacar Kéita sous pression depuis quelques jours pour sa gestion du Mali jugée chaotique par le M5-RFP.
    Si le président malien a des nouvelles sur la situation de Soumaïla Cissé, il devrait informer sa famille au lieu de faire des annonces pareilles, a indiqué Abdrahamane Diarra, le président du mouvement des jeunes de l’URD.
    Le parti s’apprête à intensifier ses manifestations en vue de retrouver sans délais et dans de meilleures conditions leur leader Soumaïla Cissé.

    Mots clés :Mali Soumaïla Cissé 100 jours URD Enlèvement Election Sécurité Jeunes Partis politiques Ibrahim Boubacar Kéita Elections