Guinée : Des affrontements post-électoraux font plusieurs morts à Nzérékoré

  • 26/03/2020 (Copyright DW)

    img

    Des scènes de violences ont fait plus d’une soixantaine de morts dans la grande ville de Nzérékoré dans la Guinée forestière depuis le dimanche 22 mars. Les militants opposés aux élections législatives et au référendum constitutionnel ont été dispersés par les forces armées. L’opposition dénonce les tueries et réclame des sanctions contre leurs auteurs.

    Le bilan s’élève à plus de 70 personnes décédées. Les antagonistes sont des guinéens de différente communauté qui s’affrontaient depuis le jour du double scrutin controversé dans le pays. Les affrontements se sont poursuivis jusqu’au mercredi 25 mars et une dizaine de personnes ont été déjà arrêtées selon les autorités locales. L’opposition qui a boycotté les deux scrutins du 22 mars accuse le pouvoir de Conakry d’être à l’origine de ces échauffourées et réclame justice pour les victimes.
    Le point à Conakry avec Thierno Alpha Baldé