Mali : L’opposition dénonce toute tentative de dialogue entre le pouvoir et les chefs djihadistes

  • 12/02/2020 (Copyright Mali Actu)

    img

    Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita se dit favorable pour un dialogue avec les chefs djihadistes Ahmadou Koufa et Iyad Ag Ghaly pour tenter de rétablir la paix et la sécurité dans le pays. Dans l’opinion publique, les avis divergent sur la question. Les experts sécuritaires saluent la volonté du président Ibrahim Boubacar Kéita mais pour l’opposition, il s’agit d’un aveu d’échec pour le gouvernement malien.

    Le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie au Mali FSD n’a pas été tendre avec le pouvoir de Bamako. Pour elle, c’est une faiblesse du gouvernement que de vouloir aller à la table de négociation avec les terroristes. Nouhoum Togo, le porte-parole du parti appelle plutôt le président malien Ibrahim Boubacar Kéita à renforcer les forces armées maliennes et assumer ses responsabilités en tant que chef d’Etat. On l’écoute