Cameroun- Réaction Joshua Osih du SDF sur l'annonce de Paul Biya

  • 11-09-2019 (copy right - Benin Web TV)

    img

    Dans un discours à la nation mardi soir, Paul Biya a annoncé l’ouverture d’un dialogue national sur la crise en cours depuis 2016 dans le nord-ouest et sud-ouest du pays. Ces pourparlers vont commencer à la fin de ce mois de septembre. Initiative saluée par le Social Democratic front de l’opposant historique John Fru Ndi. Le Sdf qui avait invité depuis le début de la crise, le président Biya a discuté avec les séparatistes avait même menacé de boycotter les prochaines élections si le gouvernement ne fait rien pour régler le conflit. Seulement, le parti se dit prudent et attend de voir plus clair dans le contenu que Paul Biya compte donner à ses pourparlers. Joshua Osih, 1er vice-président et candidat malheureux du Sdf à la présidentielle d’octobre 2018 est joint par Rudolph Karl.

    Ce dialogue se déroulera sans le leader séparatiste Sissiku Ayuk Tabé qui reste en prison. Condamné à la perpétuité pour rébellion et sécession, Paul Biya a refusé de lui accorder la grâce.
    Ayuk Tabé et neuf autres responsables du mouvement séparatiste ont été condamnés le 20 aout dernier.
    Selon Human Rights Watch, la crise en cours depuis novembre 2016 dans les régions anglophones du Cameroun a déjà fait environ 2 milles morts.
    D’après l’ONU, plus de 530 mille personnes ont fui les deux régions du nord-ouest et du sud-ouest où il y a régulièrement des affrontements entre l’armée et les combattants séparatistes.