Mali: 2021, une année riche en retournement politique

Comme dans tous les domaines, l’année 2021 aura été riche en événements politiques, au Mali. Le 24 Mai 2021, alors que la transition conduite par un tandem civil, Bah Ndao président et Moctar Ouane premier ministre, venait d’avoir 9 mois, la junte à l’origine de la chute du régime du président Ibrahim Boubacar Keita arrête les deux chefs de l’exécutifs et les place en résidence surveillée. Un coup d’état dans coup d’état est perpétré. On parle alors de la rectification de la transition et Choguel Kokalla Maiga, président du comité stratégique du M5, mouvement sociopolitique, grand acteur du coup de force de 18 août 2020, est nommé premier ministre. Le deuxième coup d'État passe mal dans la communauté internationale. Le premier ministre n’arrange rien.

 Le Mali est suspendu des instances de la CEDEAO et la quasi-totalité du gouvernement et les membres du CNT sont frappés d’interdiction de voyage et leurs avoirs gelés.  

Commentaires

Comment Form is loading comments...