Sahel : Les violences incessantes fragilisent la situation humanitaire selon le HCR

La situation humanitaire est dangereusement débordée au Sahel a indiqué le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Deux millions de personnes ont fui les violences dans l’ensemble de la région selon l’agence onusienne qui indique le Burkina Faso est l’un des pays enregistrant le plus de victime. L’organisation appelle à mettre fin à la violence incessante dans la région 

Les déplacements internes de population au Sahel ont quadruplé en moins de deux ans seulement a écrit le porte-parole du HCR dans son communiqué, indiquant que les chiffres sont passés de 490 mille déplacés internes début 2019 à deux millions de personnes cette année. 

Plus de la moitié sont des burkinabè selon l’agence onusienne pour les réfugiés. Les violences enregistrées au Burkina Faso et au Niger du 1er janvier à ce jour ont forcé plus de 21 mille personnes à fuir leur foyer et à chercher refuge dans leur propre pays. Au Burkina Faso, précise le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, les déplacés internes font environ 11 mille. Ils ont fui la série d’attaques armées dans la ville de Koumbri et dans les villages voisins dans le nord du pays. 

Plus les chiffres augmentent, moins la situation humanitaire est stable, ajoute le HCR. Sur le terrain, selon l’agence onusienne, les déplacés internes ne disposent pas d’un abri de base et dorment en plein air. Pire encore, ils manquent d’eau et d’articles de secours ainsi que de soins de santé et d’installations sanitaires adéquates pour prévenir la propagation du covid-19. 

Le HCR dit construire une centaine d’abris en dur à Ouahigouya avec par ailleurs la distribution de matelas, de couvertures et d’autres articles de première nécessité.

Les autorités locales accélèrent également les efforts pour enregistrer les nouveaux arrivants et les relocaliser sur un autre site, rapporte l’agence onusienne.

La réponse humanitaire est dangereusement débordée, conclut le HCR. La communauté internationale doit redoubler tout son soutien envers la région préconise le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Commentaires

Comment Form is loading comments...