Coronavirus : La CEDEAO harmonise le prix des tests PCR pour ses pays membres

Les pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest s’engagent à harmoniser le prix des tests PCR contre le covid-19. Les dirigeants de la communauté ouest africaine ont convenu d’un montant de 50 dollars pour l’ensemble des 15 pays membres en vue de faciliter les déplacements dans la région afin de faciliter. 

C’est l’une des décisions prises samedi lors du 58e sommet de la CEDEAO sur le plan de la lutte contre le coronavirus.

Les prix des tests PCR sont différents d’un pays à l’autre, et il nous fallait harmoniser tout ça, a déclaré Jean Claude Kassi Brou lors du point de presse qui a suivi le sommet.

Des pays comme le Nigéria et le Ghana font payer des sommes allant jusqu’à 150 dollars parfois à la grande déception de beaucoup de voyageurs qui doivent particulièrement multiplier les tests au départ et à l’arrivée. 

Cette harmonisation va permettre de donner une meilleure visibilité notamment aux voyageurs qui se retrouvent parfois perdus dans les mesures de prévention pour voyager, d’après le président de la commission de la CEDEAO. 

Les différents pays membres se sont engagés à faire payer le test à désormais 50 dollars américains dans leurs monnaies respectives. 

Un fonds vaccin est aussi mobilisé dans toute la région à en croire Jean Claude Kassi Brou.

Cela, je cite, permettra de faire des achats de vaccins groupés, et d’avoir plus de chance de disponibilité. 

Certains pays de la région ouest africaine ont déjà dévoilé leur plan vaccinal contre le covid-19 en attendant les premières doses du vaccin. Le Sénégal est toujours dans l’attente tout comme le Togo par exemple.

Le Nigéria de son côté dit espérer 100 mille dose de vaccins d’ici février grâce au mécanisme Covax de l’OMS. Un stock pour commencer la vaccination de ses deux millions d’habitants selon le plan élaboré par les autorités en charge de la santé.

Commentaires

Comment Form is loading comments...