Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo réélu face à son challenger historique

Après une première victoire en 2016, le président Nana Akufo-Addo sort à nouveau victorieux d’une présidentielle face au candidat de l’opposition John Mahama qui l’avait battu seulement en 2012 en trois confrontations pour briguer la magistrature suprême. 

La commission électorale ghanéenne a déclaré le président sortant Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle du 7 décembre face à John Mahama, le candidat de l’opposition qui a accepté de signer un « pacte de paix » l’obligeant à ne engager aucune action pouvant provoquer des troubles dans le pays à l’issue du processus électoral.

Les résultats qui étaient attendus le mardi 8 décembre ont été enfin proclamés le lendemain confirmant le second mandat du président Akufo-Addo avec près de 52 pour cent des voix. 

Lundi, quelque 17 millions d’électeurs étaient convoqués aux urnes pour élire les députés à l’assemblée nationale mais également décider ou non de reconduire Nana Akufo-Addo à la tête du Ghana pour un second mandat après sa victoire en 2016 face à John Mahama. 

Au total 12 candidats étaient en lice mais le président sortant a comme principal challenger John Mahama son adversaire de 2012 et 2016 qui qui l’a battu lors de la première confrontation avant de perdre en 2016 à cause de son bilan économique jugé peu satisfaisant. 

Le scrutin du 7 décembre qui permet également d’élire des députés à l’assemblée nationale a été sans incidents majeurs selon les observateurs déployés dans le pays. Mais entre mardi et mercredi alors que le Ghana retenait son souffle face au silence de la commission électorale, cinq décès liés à des manifestations postélectorales ont été signalés par la police ghanéenne. 



Commentaires

Comment Form is loading comments...