Guinée : la société civile approuve la condamnation d’un policier

  • 11/02/2019 - (Copyright: Pressafrik)

    img

    La société civile guinéenne reste sur sa faim suite à la condamnation d’un officier de police, la semaine dernière.


    Le capitaine Kaly Diallo a été reconnu coupable de l’assassinat d’un militant de l’opposition lors d’une manifestation à Conakry en août 2016.

    Il a été condamné à dix ans de prison et doit payer des dommages et intérêts de 50 millions de francs guinéens, soit un peu plus de 3 millions de francs CFA.

    La société civile salue cette décision mais pense qu’il reste beaucoup à faire pour rendre justice aux dizaines de personnes tombées depuis 2011 dans les manifestations de l’opposition en Guinée.

    La réaction de Moussa Samoura, le coordinateur général de l’observatoire de la section guinéenne de la Rencontre Africaine pour la défense des droits de l’Homme (RADDHO).

    Mots clés :guinée, conakry, cociété civile, raddho, police, justice, condamnation,