Gambie : les victimes du régime Jammeh devront attendre

  • 10 Octobre 2018

    img

    Le ministre gambien de la Justice, Abubacarr Tambedou, a déclaré que son pays n’est pas actuellement en mesure de juger les auteurs de violations des droits de l’homme perpétrées sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh.

    Le ministre gambien de la Justice, Abubacarr Tambedou, a déclaré que son pays n’est pas actuellement en mesure de juger les auteurs de violations des droits de l’homme perpétrées sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh.

    Depuis l'arrivée au pouvoir du président Adama Barrow en 2017, une dizaine de militaires accusés de crimes odieux ont été arrêtés et sont actuellement en détention préventive.
    Cependant, le ministre de la justice admet que la Gambie ne dispose pas de ressources pour enquêter sur les crimes de sang commis sous l’ancien régime.
    On écoute Abubacarr Tambedou.

    Mots clés :La justice devra attendre