Conakry proteste contre la hausse des prix du carburant

  • 04 juillet 2018

    img

    La capitale guinéenne paralysée ce mercredi par un appel à une journée ville morte. Des syndicats et des organisations de la société civile ont lancé ce mot d’ordre pour dénoncer l’augmentation des prix du carburant

    La capitale guinéenne paralysée ce mercredi par un appel à une journée ville morte. Des syndicats et des organisations de la société civile ont lancé ce mot d’ordre pour dénoncer l’augmentation des prix du carburant.
    En plus de cette action, les centrales syndicales CNTG/ USTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée et l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée) ont déclenché une grève de trois jours à compter de ce mercredi.
    Elles exigent du gouvernement l’abandon des 20% ajoutés aux prix du carburant à la pompe.
    Suivons le reportage de Ibrahima Sory Diallo notre correspondant à Conakry

    Mots clés :Conakry Paralysée après la hausse des prix du carburant