Côte d’Ivoire : des ONGs exigent justice pour toutes les victimes de la crise postélectorale

  • 08 mai 2018

    img

    Dix organisations de nationales et internationales de défense des droits de l'homme appellent Allassane Ouattara a respecté sa promesse de justice pour toutes les victimes de la crise postélectorale de 2010-2011. Elles ont adressé ont adressé une lettre ouverte conjointe au président ivoirien pour dénoncer une justice à l'arrêt.

    Dix organisations de nationales et internationales de défense des droits de l'homme appellent Allassane Ouattara a respecté sa promesse de justice pour toutes les victimes de la crise postélectorale de 2010-2011.
    Elles ont adressé ont adressé une lettre ouverte conjointe au président ivoirien pour dénoncer une justice à l'arrêt.

    Ces organisations de la société civile invitent Ouattara à relancer l’appareil pour une justice impartiale pour l’ensemble des crimes commis aussi bien par les forces fidèles à l’ex-Président Laurent Gbagbo et que celles qui l'ont soutenu.
    On écoute les précisions de Neth Willy Alexandre le vice-président de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO), l’une des organisations signataires de la lettre adressée au président ivoirien.

    Mots clés :Lettre Ouverte des ONG au président Outtara