Togo : Amnesty International confirme des arrestations arbitraires dans l’opposition

  • 02/02/2018

    img

    L’Alliance nationale pour le Changement accuse le pouvoir de Faure Gnassingbé de procéder à des arrestations arbitraires dans les rangs de l’opposition.

    Dans un communiqué, le parti du chef de fil de l’opposition dénonce la recrudescence des rafles perpétrées par les forces de défense et de sécurité et, particulièrement, dans la ville de Lomé et ses environs.
    La formation de Jean Pierre Fabre fustige une stratégie qui vise à démobiliser les populations et de les empêcher de prendre part aux manifestations.
    Des faits que confirme le Directeur exécutif d'Amnesty International au Togo.
    On écoute Aimé Adi.

    Mots clés :Togo, opposition, Faure Gnassingbe, Jean Pierre Fabre, WADR, marche

Evénements



Télécharger l'Application Mobile de la WADR