Togo: Les domiciles d'opposants sous surveillance policière

  • 13 Septembre 2017

    img

    Sont principalement concernés, le chef de file de l’opposition togolaise Jean Pierre Fabre ; mais aussi Tikpi Atchadam.

    Un contrôle qui ne fait qu’augmenter la tension selon Zeus Ajavon, vice président de l’association togolaise des droits de l’homme

    Mots clés :

Evénements



Télécharger l'Application Mobile de la WADR