Burkina : le gouvernement prend la défense de l’armée

  • 15/03/2019 - (Copyright: RFI)

    img

    Les autorités ont répondu aux accusations contre les forces de défense et de sécurité dans la guerre contre le terrorisme.


    Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) reproche à l’armée d’avoir procédé à des exécutions sommaires au début du mois de février.

    Des allégations que le gouvernement prend avec réserve en indiquant que des enquêtes sont en cours pour faire la lumière.

    Dans un communiqué, les autorités rappellent toutefois que les militaires burkinabés mènent leurs opérations dans le respect des droits.

    Rudolph Karl nous fait la synthèse du communiqué.