Burkina Faso : extradition de François Compaoré, le suspens se poursuit

  • 13 Juin 2018

    img

    Le Burkina Faso devra encore attendre jusqu’au 03 octobre prochain. La justice française qui s’est penchée sur le dossier ce mercredi a une fois encore renvoyé son délibéré. Les juges réclament plus d’éléments pour se prononcer. Le frère de l’ancien président Burkinabé est recherché par Ouagadougou pour répondre de son implication présumée dans l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998.

    Le Burkina Faso devra encore attendre jusqu’au 03 octobre prochain.
    La justice française qui s’est penchée sur le dossier ce mercredi a une fois encore renvoyé son délibéré. Les juges réclament plus d’éléments pour se prononcer.
    Le frère de l’ancien président Burkinabé est recherché par Ouagadougou pour répondre de son implication présumée dans l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998.
    Lundi dernier, les associations de presse au Burkina se sont mobilisées pour exiger à la France d’extrader François Compaoré pour qu’il puisse répondre de soupçons contre lui dans l’assassinat du journaliste.
    Suivons la réaction du président de la Société des Editeurs de la Presse privée du Burkina suite à ce nouveau renvoi.
    Il s’appelle Boureima Ouédraogo

    Extradition de François Compaoré rendez-vous le 03 octobre.