Bissau – Crise : La CEDEAO brandit des sanctions

  • 18 décembre 2017

    img

    Les dirigeants de l’organisation communautaire donnent deux mois aux protagonistes pour trouver une solution à la crise politique.

    Dans le communiqué final du 52e sommet de la CEDEAO tenu à Abuja, l’organisation demande aux présidents guinéens Alpha Condé et togolais Faure Gnassingbé, désignés comme médiateurs, de "poursuivre les consultations dans les deux prochains mois sans quoi des sanctions collectives et individuelles seront prononcées contre tous ceux qui se poseront en obstacle" à une sortie de crise. L’analyste politique et journaliste Allen Yero Mballo reste sceptique quant à l’application effective