Banjul se souvient de Deyda Haidara, sur fond de contestation d’une loi portant création d’une commission réconciliation

  • 15 décembre 2017

    img

    Ce 16 décembre marque la treizième année de l’assassinat du journaliste Deyda Haïdara au lendemain d’une loi instituant une commission ‘’vérité, réconciliation, réparation’’ pour les crimes commis sous le régime de Yaya Jammeh.

    En 2004 au moment de son assassinat, Deyda Haidara était le directeur de publication du journal indépendant ‘’The Point’’. Ce samedi 16 décembre, 13 ans après sa morts, ses proches vont encore manifester pour réclamer justice.
    Cette commémoration coïncide avec le vote dans la nuit de mercredi à jeudi, d’une loi instituant une commission ‘’vérité, réconciliation, réparation’’ pour les crimes commis sous le régime de Yaya Jammeh. Une loi vivement contestée par les associations de victimes. On écoute justement à ce sujet, Baba Haïdara, le fils du journaliste Deyda Aidara.

Evénements



Télécharger l'Application Mobile de la WADR