Mauritanie – Justice – Politique : Vague d’arrestations, Mohamed Bouamatou dans le viseur du président Aziz

  • 03 Septembre 2017

    img

    Le sénateur Mohamed Ould Gadda et l’ancien sous officier Ahmed M’Bareck en prison. Quant à la sénatrice Malouma Mint El Meidah elle a été placée sous contrôle judiciaire.

    C’est dans le cadre d’un dossier de corruption dans lequel l’homme d’affaires Mohamed Bouamatou, opposant du régime en place est soupçonné.
    Le juge a d’ailleurs délivré un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’homme d’affaires et l’ensemble des directeurs de ses sociétés.
    D’autres personnes concernées par ce dossier dont notamment des journalistes ont été placées sous contrôle judiciaire.
    Un dossier vide selon des analystes qui y voient une façon pour le pouvoir en place de faire payer aux sénateurs leur fronde, puisqu’ils avaient rejeté la révision constitutionnelle proposée par le président Aziz.
    Des sénateurs qui se sont d’ailleurs réunis ce samedi 02 septembre à Nouakchott pour apporter leur soutien à leur collègue et dénoncer en même temps une justice aux ordres du pouvoir.
    Les interpellations avaient débuté le 25 août dernier lorsque la Direction des crimes économiques et financiers avait convoqué pour audition certains prévenus, notamment des journalistes, syndicalistes et quelques sénateurs.

    Le sénateur Mohamed Ould Ghadde désormais en prison est le président d’une Commission d’enquête du Sénat chargé de faire la lumière sur d’éventuels dossiers de corruption qui impliqueraient l’entourage du président Mohamed Oud Abdel Aziz.

Evénements



Télécharger l'Application Mobile de la WADR