WADR on Twitter

Follow us

Recherche dans les archives

Bénin : Les jeunes contre la retraite à 60 ans

L'entrée principale de la caisse nationale de sécurité sociale au BéninL'entrée principale de la caisse nationale de sécurité sociale au Bénin (Photo: rnw.nl)
Octobre 12, 2013

Les jeunes béninois ont exprimé leur mécontentement contre le projet de loi portant statut général de la fonction publique, visant à porter l'âge de la retraite à 60 ans avec suppression des anciennes dispositions selon lesquelles il fallait 30 ans de service et 55 ans d'âge.

Selon une source proche de la Commission des lois de l'Assemblée nationale béninoise, ce projet de loi qui est en étude actuellement au Parlement, a été initié par l'exécutif béninois en vue de se conformer aux exigences de ses partenaires financiers pour maintenir aussi longtemps que possible les cadres formés à grand frais dans l'administration et de profiter suffisamment de leur compétence.

Ainsi, en son article 262, ce projet de loi stipule que « le fonctionnaire ne peut être maintenu en fonction au-delà de la limite d'âge de sa catégorie. Il est alors admis à la retraite. Le droit à la pension pour les fonctionnaires régis par la présente loi est acquis lorsque se trouve remplie à la cessation de l'activité dans la condition de : 65 ans d'âge pour les professeurs titulaires et les maîtres de conférences, 63 ans d'âge pour les maîtres-assistants, 62 ans d'âge pour les assistants des universités nationales du Bénin, les professeurs des corps autonomes, et 60 ans d'âge pour toutes les autres catégories de fonctionnaires de l'Etat ».

Mais déjà, dans les milieux de la jeunesse béninoise, des voix s'élèvent pour protester contre le vote de ce projet de loi. « Nous jeunes béninois, demandons que le projet de modification de la loi 86-013 pour porter l'âge de la retraite à 60 ans avec suppression du critère de 30 ans de service soit purement et simplement retiré en l'état de l'Assemblée Nationale », a déclaré un groupe de jeunes, soulignant que la tendance de l'évolution à la hausse du chômage qui est passé, selon l'Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique, de 0,7% en 2007 à 2,6% en 2011, ne permette plus à l'exécutif de maintenir encore les personnes âgées de plus de 55 ans en activité. 

Source : Xinhua


Tell a Friend

Commentaires

Plus d' informations dans cette rubrique