Dossier: la douleur des survivants du massacre du 28 septembre 2009

Il y a peu, le Colonel Moussa Dadis Camara et le général Sékouba Konaté sont retournés en Guinée après des années d’exil. Le premier est directement cité dans le massacre du stade du 28 septembre qui a fait plus de 150 morts. Les familles des victimes demandent à la justice de poursuivre également le Général Sékouba Konaté qui était ministre de la défense au moment des faits. Le procès n’est pas encore programmé malgré l’inculpation de certains accusés.  

Depuis plus de 10 ans, les survivants de cette tragédie et les familles des disparus vivent dans le désespoir total.

Leave us a Comment

Comment Form is loading comments...